"Progress would be wonderful - if only it would stop." ROBERT MUSIL
GarAmud's Articles In Humor
March 30, 2005 by GarAmud
Parcequ’il est ces derniers temps à la mode dans lapressemarocaine, je me permets d’y aller de mon interview virtuelavec … GeorgeWalker Bush. Vous aurez remarqué que le présentinterview est réalisé viaemails, décalage horaire oblige.-GarAmud: Mr. Le Président, on vous dit d’une culturedésespérément limitée, pournepas dire autre chose…-GeorgeWalker Bush : tout à fait ! Maislaiss...
March 23, 2005 by GarAmud
Onpose la question suivante à un certain chanteur marocain,Mohammed Rouicha pour ne pas le citer : quel est votre avis sur ce quefait lechanteur égyptien Mohammed Abdelwahab ?-Pasmal. Répond notre Rouicha national, le plusnaturellement du monde et surtout en fin connaisseur non pas de lamusiquearabe, mais de la musique tout court.Jene sais pas si c’est là une anecdote fictiveou un histoireavérée mais toujours est-il qu’on acoutume entre Marocains de moquer l’homme enla racontant. Or je donne...
March 16, 2005 by GarAmud
Le mondeentier s’est accordé à ne roulerqu’à droite ou à gauche et ce depuislesguerres napoléoniennes. Il faut dire que« le Goule de la Corse »voulant salogistique fluide et opérationnelle, ordonna àses soldats, à ses muletiersainsi qu’aux charretiers de ne roulerqu’à droite pour livrer passage à ceuxvenant dans le sens contraire. Il était mêmeallé jusqu’à se donner la peinede leur apprendre personnellement comment il fallait s’yprendre avec, comment emprunterla voie et comment la libérer en...
March 16, 2005 by GarAmud
Ilest des expressions qui si elles nous sontétrangères de par leurs formulationsn’en demeurent pas moins ancréesjusqu’à la racine dans nosréalités marocaines. Ainsi y va-t-il de« busman’s holidays » quis’applique en anglais à ceux quipréfèrent passer leurs vacances dans des lieux oudans une ambiance semblable à ceux dans lesquels ilstravaillent. Au Maroc on applique cette expression aux policiers quivont  « bagouter » pendant leurs jours decongé avec leurs collègues en exercice dans unrond-p...
March 14, 2005 by GarAmud
Dans le parler marocain, le Casablancais, est chabakouni chaque agent des forces auxiliaires : un mokhzani. On le dit, dans notre culture borné aux ordres du caïd auquel il voue une obéissance aveugle, à telle enseigne qu’il ne se formalisera pas pour trouver des signes diacritiques, tel l’arabe, aux vingt six lettres de l’alphabet française pour autant que le caïd le lui ordonne… La légende nous dit que cette appellation a vu le jour suite à une démonstration musclée qu’un de ces agents av...
March 2, 2005 by GarAmud
Jecomprends qu’on ait réservé aux gens deRabat la premièrelettre de l’alphabet« A » sur leurs cartes nationalesparce qu’ilsont l’avantage d’habiter dans la capitale du payset cela se faitostentatoirement savoir  Jeconviens aussi et dans le même esprit qu’on aitattribuéà Salé, la ville voisine de lapremière, l’identification« AB » pourne pas faire des jaloux et asseoir ainsi chaque ville du royaume dansla place  respective qu’il lui revient dans un Etathautement centralisé Allezpour Casablanc...
February 28, 2005 by GarAmud
Jecroyais moi aussi dans la diction qui veut faire deshommes et des femmes des êtres venus d’horizonsdifférents, voire de planètesdifférentes…les premiers seraient de Mars et les deuxièmes deVénus. Je ne me rappelle plusles arguments étayés dans ce sens mais je  auxfaits des secrets que Dame Nature a misenchacun de nous. Aussi trouvais-je à cette imageMarouki,le serveur venait y mettreson grain de sel, un peuéméché : Moi, messieurs,quand ma femme ne voulait attendrejusqu’à ce que je me soisé...
February 11, 2005 by GarAmud
Comme à chaque vendredi, on somma le barbier d’aller toiletter le Pacha pour la grande prière hebdomadaire. L’homme qui passait pour le Mozart –ou le Zériab – des ciseaux en avait assez de devoir sacrifier ainsi toute la matinée pour le pacha de Prusse. L’usage voulait qu'il bénéficie des meilleurs services sans débourser un sou… Il y était donc pour des nèfles, notre barbier, contre son gré et devait non seulement toiletter gracieusement le pacha mais aussi poireauter devant la pachalik penda...
February 8, 2005 by GarAmud
Chaque jour ce spectacle, à deux mètre de mon magasin : une chienne se soulage patte contre mur. Je vous livre la scène in praesenti tempore parce que je ne m’avise jamais à temps de sa présence, autrement je l’en aurai dissuadée, à la marocaine. La mienne : Un coup de pierre. Mais elle, une bergère allemande, avait un Marocain pour maître qui lui assure le guet pendant qu’elle s’y met. La chienne ! Le Marocain ! -Ici ! Je sors pour regarder. l’air outré, l’arcade sourcilière crispée en gros...
January 29, 2005 by GarAmud
Il est un tic, un exercice, une habitude,… qu’observe la quasi-totalité des primates mâles quand ils croisent sur leur chemin un beau spécimen féminin. Tous ou presque y vont du même regard, plus ou moins lascif, mais uniformément intéressé. La nature semble fixer ainsi la partition à jouer selon qu’on est homme ou femme, singe ou guenon,… mais en même temps elle laisse à tout un chacun le loisir de se la jouer rubato. Les deux sexes s’accusent de camp et se différencient l’un de l’autre en s’as...
January 26, 2005 by GarAmud
Dans les années 70 nos soldats faisaient la guerre à Chaba, dans l’ex-Zaïre, pour les raisons que nous connaissons tous. Leur présence avait donné lieu à un phénomène dont on a longtemps parlé après: le Phénomène Rabat. Une sorte de réactualisation de celui, plus ancien et plus littéraire du Fanfan la Tulipe.Des soldats qui alternaient les faits d’armes à ceux de la bonne chair… Pour nos soldats, c’était un échange de bons procédés : ils payaient leurs passes en nature, contre des boîtes de sard...
January 25, 2005 by GarAmud
J’ose nommer ainsi tous les instits, tous les profs de l’arabe qui m’ont jusqu’ici initié à langue du Dhad, l’arabe. Tous m’ont enseigné qu’ils sont au nombre de cinq, ces mots qu’on dit « spéciaux », pour avoir une inclinaison irrégulière : 1-akhou : frère 2-Abou : père 3-Hamou : beau-père 4-Fou : bouche 5-Dou : propriétaire de, ayant … Mais on en avait mis un sixième de côté, pour ainsi dire au placard, parce qu’il est tout bonnement contraire à l’image qu’on donnait du rapport instit/...
January 21, 2005 by GarAmud
Pour fermer cette parenthèse ovine, une anecdote bien de chez nous. Mais avant que d’y aller avec ce dernier coup d’étrier, un avertissement s’impose. La blague qui va suivre est de celles qu’on raconte entre hommes ou femmes et jamais de façon mixte, ou alors durant les relâchements du banquet (ou de l’alcôve) … si par extraordinaire, vous n’avez aucune disponibilité à lire de ces blagues, prenez le raccourci alt + F4 ou (apple + Q) c’est plus sûr. C'est la nuit. Un berger se sent seul...
January 20, 2005 by GarAmud
Finalement, je ne suis pas aussi gar amud que cela. J’ai été même jusqu’à me proposer à la smala pour l’abattage de la bête. De mes propres mains donc… Elle ne veut rien de moi. Absolument. La smala. Elle me trouve impur pour la bête et indigne de figurer dans la photo de famille, prise pour l’occasion avec le mouton. Un triptyque : une pause avec le mouton de son vivant, une pendant l’immolation et une troisième suspendu, exsangue, à son esse. Du mouton dans tous ses états. Elle ne me c...
January 14, 2005 by GarAmud
Sûr que je deviendrai végétarien maintenant que je suis au fait de l’existence d’un homme au patronyme O combien évocateur … à une semaine de la fête du mouton. Un patronyme gargantuesque c’est le moins que l’on puisse dire. Mr. Zerdahna : Mr. Par-Ici-la-Super-Bouffe Devrais-je y voir un signe du destin ? M’acheter un ticket de bus chez Ait-Mzal ? Prendre la route de Tamazight avec des milliers d’autres Marocains, ne faire qu’un avec la ruée annuelle du MU vers le MI, du Maroc Utile vers cel...